jeudi 30 mars 2017
Accueil / A la une / Cambriolages en série en Lorraine : 11 arrestations, des milliers d’euros de préjudice
Essor-2-affaire de cambriolage
Les suspects ont été arrêtés mercredi matin, principalement autour de Nancy, mais également dans les Vosges et le Bas-Rhin. ( Photo DR)

Cambriolages en série en Lorraine : 11 arrestations, des milliers d’euros de préjudice

Affaire de cambriolages Meurthe et Moselle
Près de 120 gendarmes ont été mobilisés ( photo DR)

Onze hommes soupçonnés d’avoir commis au moins une  trentaine de cambriolages pour plusieurs dizaines de milliers d’euros de préjudice, ont été arrêtés et placés en garde-à-vue en Lorraine, ont fait savoir les gendarmes du groupement jeudi.

 

Cent vingt gendarmes mobilisés

Les suspects ont été arrêtés mercredi matin, principalement autour de Nancy, mais également dans les Vosges et le Bas-Rhin. Une vaste opération judiciaire, a été déclenchée à 6h30. Une quarantaine d’enquêteurs, appuyés par deux pelotons de la gendarmerie mobile et quatre pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (Psig), soit 120 gendarmes en tout, ont procédé aux interpellations simultanées d’onze individus, sur sept sites différents.

Essor affaire cambriolages Nancy
Les gendarmes de la section de recherches de Nancy ont récupéré un important butin. ( Photo DR)

L’enquête menée par la section de recherche de la gendarmerie de Nancy et le groupement départemental de gendarmerie, a duré plusieurs semaines. Sous la direction du procureur de la République de Nancy puis d’un juge d’instruction, seize enquêteurs ont analysé la manière d’opérer des auteurs, mené les investigations et les surveillances de terrain en ciblant une équipe de délinquants, particulièrement organisés et actifs, issus de la communauté des gens du voyage.

Des raids nocturnes avec des voitures volées

Ils sont soupçonnés d’avoir “volé de puissants véhicules, notamment des Renault Mégane RS, souvent incendiés à l’issue de leurs raids. Leur but ? Commettre des cambriolages dans des commerces d’outillage, de matériel agricole ou de vêtements de marque”. Les cambriolages nocturnes ont été perpétrés entre la fin du mois d’octobre 2016 et la fin du mois de janvier 2017.

Les onze suspects devraient être présentés à un juge d’instruction dans l’après-midi de jeudi et vendredi, en vue d’une mise en examen.

A voir également

Corse : une mise en examen dans l’enquête sur l’incendie de Bastelica

Un homme, soupçonné d’être impliqué dans l’incendie survenu à Bastelica en Corse-du-Sud, vendredi, a été …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *