mercredi 28 juin 2017
Accueil / Société / Le Cnaps suggère la création du métier d’agent de surveillance renforcée
A la suite des attentats de Paris (130 morts et 350 blessés), le Conseil national des activités privées de sécurité (Cnaps), a recommandé de créer un métier d’agent de surveillance renforcée (ASR) susceptible d’être déployé sur des espaces statiques très exposés et autorisé dans les mêmes conditions que les transporteurs de fonds à être armé.

Le Cnaps suggère la création du métier d’agent de surveillance renforcée

A la suite des attentats de Paris (130 morts et 350 blessés), le Conseil national des activités privées de sécurité (Cnaps), a recommandé de créer un métier d’agent de surveillance renforcée (ASR) susceptible d’être déployé sur des espaces statiques très exposés et autorisé, dans les mêmes conditions que les transporteurs de fonds, à être armé.

Le Cnpas recommande également d’utiliser des agents cynophiles de détection d’explosifs en complément de la Police et de la Gendarmerie, comme dans les zones aéroportuaires.

Le Collège suggère également d’intégrer un module « sensibilisation et prévention du terrorisme » aux formations des agents de sécurité privée.

Placé sous la tutelle du Ministère de l’Intérieur, le Cnaps est chargé de l’agrément, du contrôle et du conseil des professions de sécurité privée. Il y a actuellement 165.000 agents de sécurité privée pour un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *