dimanche 19 novembre 2017
Accueil / L'actualité Occitanie / Les “Képis Pescalunes” aux côtés d’un “gendarme au grand coeur”
Lors de la cérémonie du 31 mai au groupement de l'Hérault.

Les “Képis Pescalunes” aux côtés d’un “gendarme au grand coeur”

Les “Képis Pescalunes – Terre de Camargue” et les “Gendarmes de cœur” soutiennent leur
camarade David : un mari, un père, un ami, un membre de la famille.

Ce fut un moment chargé d’émotion au siège du groupement de l’Hérault, quartier Lepic, lorsque le 31 mai, un don de 14 000€ a été remis à la famille du maréchal des logis chef David Ledun. David, affecté au peloton motorisé de Castelnau-le-Lez, est atteint de la Sclérose Latérale Amyotrophique (maladie de Charcot). Afin de se battre contre cette maladie ses enfants ont créé l’association Espoir SLA.

La remise s’est déroulée en présence de nombreux personnels militaires et civils dont la miss
régionale Aurore Kichenin, et d’amis fiers d’être à ses côtés et de partager avec lui sa conception de la vie faite autour de l’humain et du partage.

Cette réunion est le fruit de la cohésion qu’il a su créer autour de lui durant sa carrière, donnant tout son sens au terme “Force humaine”. Comme l’a souligné le général Jean-Philippe Lecouffe, David fait partie de la famille gendarmerie qui le soutiendra sans relâche.

Les fonds récoltés par les associations “Gendarmes de coeur” et “Képis Pescalunes – Terre de
Camargue”, grâce à leur implication quotidienne et de nombreuses actions menées pour la
solidarité, permettront à David et sa famille de réaliser un de leur rêve : rendre visite à l’oncle SAM.

Dans un communiqué, les gendarmes de l’Hérault remercient “l’ensemble des personnels bénévoles qui œuvrent au sein d’association caritatives” et saluent “ces engagements solidaires qui accompagnent régulièrement des gendarmes et leurs familles. Depuis leur création en 2005, les associations «Gendarmes de coeur» ont reversé 850 000 € de dons et les «Képis Pescalunes» 150 000 €.

A voir également

Véhicule de la gendarmerie (Photo d'illustration/Essor).

Tarn-et-Garonne : ivre, il fuit les gendarmes et termine dans le canal

En voilà un qui après s’être mis dans une mauvaise posture, doit une fière chandelle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *