mardi 22 août 2017
Accueil / Société / Inauguration prochaine du siège de l’UNPRG à Nogent-sur-Marne
Jean Panelé, membre de l’UNPRG et porte-drapeau national de l’association et Michel Dauphinot, secrétaire de l’UNPRG. (Photo/L'Essor).
Jean Panelé, membre de l’UNPRG et porte-drapeau national de l’association et Michel Dauphinot, secrétaire de l’UNPRG. (Photo/L'Essor).

Inauguration prochaine du siège de l’UNPRG à Nogent-sur-Marne

Après 30 ans de bons et loyaux services, l’Union nationale des personnels et retraités de la Gendarmerie (UNPRG) a décidé en 2016 de se séparer de son siège historique de la rue du Faubourg Saint-Denis dans le 10ème arrondissement de Paris, à deux pas de la gare de l’Est.
Le nouveau siège de l’UNPRG à Nogent-sur-Marne. (Photo/L'Essor).
Le nouveau siège de l’UNPRG à Nogent-sur-Marne. (Photo/L’Essor).
L’association -à laquelle “L’Essor” est associée- s’est donc installée en juin 2016 au 7, boulevard de Strasbourg à Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne) dans des locaux deux fois plus grands, dont elle est propriétaire. 
Après quelques mois, le temps de réaliser des travaux cosmétiques, l’inauguration va pouvoir avoir lieu.  Elle est programmée pour le 8 mars, en présence du Directeur général de la Gendarmerie, le général d’armée Richard Lizurey. 
Une plaque commémorative sera dévoilée à l’occasion de cette cérémonie à laquelle « L’Essor » sera représentée. Cette installation constitue un quasi retour aux sources pour l’UNPRG créée en 1946 avec un siège social à Fontenay-sous-Bois, commune limitrophe de Nogent-sur-Marne!

A voir également

Le premier numéro de Libération (1941) exposé au Musée de l’Ordre de la Libération

Le premier numéro du journal clandestin Libération, sorti en juillet 1941 durant l’Occupation, est désormais …

Un commentaire

  1. JUST

    “Depuis le 1er février, la Gendarmerie expérimente les brigades territoriales de contact. Équipés de téléphone et tablettes, les gendarmes seront davantage sur le terrain, au plus près des élus et de la population. Approuvez-vous ce dispositif qui vise à renforcer le maillage territorial ?”
    Qu’en est-il du contact avec les retraités (es) et des veuves, veufs de la gendarmerie complètement oubliés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *