dimanche 19 novembre 2017
Accueil / L'actualité Occitanie / Hautes-Pyrénées : 6 mois avec sursis pour le gendarme embobiné par l’arnaqueuse
Cartes bancaires / Photo d'illustration (S.D L'Essor).
Photo d'illustration (S.D L'Essor).

Hautes-Pyrénées : 6 mois avec sursis pour le gendarme embobiné par l’arnaqueuse

Le gendarme, qui a fait valoir ses droits à la retraite, a t-il été aveuglé par l’amour? La question a été posée devant le tribunal de Tarbes par le procureur. Et pour cause. Le compte-rendu d’audience publié par La Dépêche du Midi  en dit long sur ce point.

L’histoire commence avec une femme condamnée pour escroquerie en juin 2016.  Le mois suivant, alors qu’elle purge sa peine en effectuant un travail d’intérêt général dans une mairie, elle vole une employée de la mairie. Elle dérobe aussi le chéquier et la carte bleue d’une amie!

Thalasso et voitures de luxe

Si la prévenue est absente à la barre, le gendarme lui, est bien présent. Il doit répondre de ses agissements devant la justice, en l’occurrence d’avoir accepté des cadeaux de valeur tels un week-end en thalasso dans un établissement de luxe, un smartphone ou des vêtements. Il a même accepté des chèques volés de 20.000 et 53.000 € mais sans oser les encaisser.

Un concessionnaire Audi s’est ravisé à temps, sinon, la faussaire repartait avec deux voitures dont une qu’elle comptait offrir au gendarme avec des chèques volés et une attestation d’héritage faite avec un sceau volé chez un notaire!

Devant ces largesses, le gendarme a quand même fini par se réveiller mais en vérifiant, en toute illégalité, le cv de son amie dans le fichier TAJ. Un acte qui sera puni par sa hiérarchie par un blâme et une mutation loin de Tarbes.

Il a été condamné par le tribunal à 6 mois avec sursis. L’escroquerie n’a pas été retenue car il n’avait pas encaissé les chèques. La femme est condamnée à 30 mois de prison ferme.

 

A voir également

Mort lors d’une interpellation : la CEDH condamne la France

La Cour européenne des droits de l’Homme a condamné jeudi la France pour les traitements …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *