lundi 21 août 2017
Accueil / A la une / Le général de corps d’armée François Gieré, le nouveau directeur des opérations et de l’emploi

Le général de corps d’armée François Gieré, le nouveau directeur des opérations et de l’emploi

Un nouveau « numéro 3 » pour la Gendarmerie. Ce vendredi 28 juillet, au conseil des ministres, le général de corps d’armée François Gieré, commandant de la région de gendarmerie d’Aquitaine, commandant la gendarmerie pour la zone de défense et de sécurité Sud-Ouest depuis septembre 2015 vient d’être nommé directeur des opérations et de l’emploi à la direction générale de la Gendarmerie nationale.

Il succède au général de corps d’armée Michel Pattin, qui avait lui-même remplacé le général Bertrand Soubelet, nommé au commandement de la Gendarmerie de l’outremer, sur fond de polémique suite à son audition à l’Assemblée nationale. Âgé de 54 ans, François Gieré débute sa carrière en 1986 dans la Gendarmerie à la garde républicaine, où il commande le 1er escadron du régiment de cavalerie. Il sera ensuite en charge du centre d’instruction du régiment de cavalerie de la garde républicaine, puis commandant de la compagnie de gendarmerie départementale de Fontainebleau (Seine-et-Marne).

Il occupe successivement des postes en cabinet ministériel, en gendarmerie départementale et en administration centrale. En 1998 il est nommé adjoint au chef du bureau des affaires réservées du cabinet auprès du ministre de la Défense, Alain Richard. Il commande le groupement de gendarmerie départementale du Bas-Rhin à partir de 2002. Et en 2006 il est nommé chef du bureau de la police judiciaire. Quatre ans plus tard, il devient adjoint au chef du cabinet militaire du Premier ministre François Fillon, puis en 2012 chef de cabinet du DGGN, Jacques Mignaux.

La direction des opérations et de l’emploi est une direction stratégique, l’une des trois directions de la DGGN, avec la direction des personnels militaires de la Gendarmerie nationale et la direction des soutiens et des finances. La DOE chapeaute notamment la sous-direction de la défense, de l’ordre public et de la protection, la sous-direction de la sécurité publique et de la sécurité routière, la sous-direction de la police judiciaire et la sous-direction de l’anticipation opérationnelle.

A voir également

Un gendarme du Doubs et un policier ont-ils été complaisants avec un meurtrier?

Le ministère de l’Intérieur a demandé à la police des polices d’enquêter sur les possibles …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *