mercredi 24 janvier 2018
Accueil / L'actualité Nouvelle Aquitaine / Ce que font les gendarmes du Lot-et-Garonne
Illustration (SD/L'Essor).

Ce que font les gendarmes du Lot-et-Garonne

Suicide

Important dispositif autour du centre des finances publiques de Tonneins, au début du mois de novembre. Un homme – un ancien commerçant, auteur présumé d’un meurtre la veille – s’y est donné la mort. Les gendarmes et l’investigation criminelle étaient sur place.

Colis

Le 10 novembre, ce sont deux colis suspects qui ont été signalées aux forces de gendarmerie au sein de deux TER distincts. A La Réole, les gendarmes de Marmande ont effectué les premiers contrôles et il n’y a pas eu besoin de l’intervention de l’équipe des démineurs. Ce qui ne fut, en revanche, pas le cas dans le TER Bordeaux-Agen. Les passagers de celui-ci ont dû être évacués en gare de Marmande. Les spécialistes ont déminé ce colis. Pour ces deux incidents, heureusement sans conséquence, ce sont entre 50 et 100 voyageurs qui ont été impactés et il a fallu supprimer un TER Agen-Marmande.

Mairie

L’hôtel de ville de la commune de Monclar d’Agenais a dû être évacué le mardi 14 novembre. La raison ? Un courrier écrit en arabe avec de la poudre jaunâtre à l’intérieur. Les gendarmes ont participé, aux côté des pompiers et d’une équipe spécialisée en risques chimiques et biologiques, à la sécurisation des lieux, via un périmètre de sécurité.

Cross

C’est un véritable drame qui s’est produit lors d’un cross scolaire sur la plaine de la Filhole à Marmande. Un jeune collégien de 11 ans a été victime d’un malaise cardiaque en plein effort. Les pompiers, arrivés sur les lieux rapidement en même temps que les gendarmes, ont tenté de le réanimer pendant une demi-heure mais hélas il est décédé quelques instants plus tard aux urgences de l’hôpital de Marmande.

Colocataires

L’un soupçonnait son colocataire de vol et a décidé de se faire justice lui-même en blessant à la main le second à l’aide d’un couteau. L’auteur du coup a été interpellé par les gendarmes de Marmande et placé en garde à vue.

Motard

Un homme de 40 ans a perdu la vie, le 10 novembre sur route départementale 108, à hauteur de Buzet-sur-Baise. Ce motard aurait perdu le contrôle de son engin, après avoir mordu sur l’herbe et il a été projeté à une centaine de mètres plus loin.

A voir également

Ce que font les gendarmes en Gironde

Motard A Belin-Beliet, les militaires du peloton motorisé de Mios ont intercepté le conducteur d’une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *