lundi 21 août 2017
Accueil / A la une / Quand les gendarmes de Bourgogne deviennent accros à leur smartphone Neogend

Quand les gendarmes de Bourgogne deviennent accros à leur smartphone Neogend

 

Des smartphones, une tablette… La brigade territoriale autonome de Quetigny (Côte d’Or) fait sa révolution numérique. Les trente  gendarmes de cette ville de moins de 10.000 habitants, dans la banlieue de Dijon, ont reçu en mars 2016 ces équipements, banals aujourd’hui dans notre quotidien, mais encore en cours d’intégration dans les forces de sécurité. La région Bourgogne, commandée par le général Olivier Kim, a été la seconde terre d’expérimentation de ces outils numériques, après le Nord. « Pour nous, c’est une fierté : nous sommes mis en avant en testant et en donnant notre avis sur ces nouveaux matériels », souligne le maréchal des logis-chef Alexandre Marechal, 38 ans, correspondant N-Tech à la brigade depuis mars 2016.

Retrouvez notre reportage vidéo sur l’expérimentation des smartphones Neogend à la brigade territoriale de Quetigny :

 

Neogend, l’un des projets phares de l’institution dans le numérique, lancé en 2014, doit permettre d’amener les postes informatiques dans les véhicules et sur le terrain. Les téléphones et la tablette peuvent scanner une carte d’identité, vérifier une identité ou la validité d’un permis de conduire. Autant d’opérations qui nécessitent autrement d’appeler sa base ou de faire un appel au centre d’opérations. Cet outil moderne, qui simplifie et facilite les contrôles, est jugé indispensable pour la Gendarmerie. A la fin de l’année, tous les gendarmes départementaux seront ainsi équipés d’un smartphone. En tout, près de 60.000 téléphones doivent être livrés.

Néogend brigades de contact
Photo illustration (D.C/L’Essor).

Le nombre d’applications disponibles est en augmentation, synonyme de nouveaux terrains de jeux à défricher. Avec Gendnotes, on peut partager ses notes de terrain avec sa brigade, tandis qu’avec OTV, une carte géolocalise les logements inoccupés suite à des départs en vacances… Une application permet même de gérer une liste de courses, pour par exemple préparer une animation de cohésion. Les gendarmes ont tous reçu une formation d’une journée pour prendre en main le téléphone. Une appétence, ensuite, qui dépend de leur curiosité personnelle. Et de leur âge : pour les jeunes gendarmes, Neogend est une évidence.

Gabriel THIERRY

A voir également

Véhicule de la gendarmerie (Photo d'illustration/Essor).

Corse : il brise une vitre de la voiture de patrouille et crache sur un gendarme

Dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 août, les gendarmes sont intervenus sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *