dimanche 19 novembre 2017
Accueil / L'actualité Auvergne Rhône-Alpes / Un gendarme de l’Ardèche se tue avec son arme dans la cour de la caserne
Essor- illustration
La gendarmeire de l'Ardèche est en deuil après le décès d'un gendarme (Photo d'illustration)

Un gendarme de l’Ardèche se tue avec son arme dans la cour de la caserne

Deux suicides en quelques jours au sein de la Gendarmerie.

Un gendarme d’une cinquantaine d’années s’est suicidé vendredi avec son arme de service dans la cour de sa caserne aux Vans, dans le sud de l’Ardèche, a-t-on appris auprès du parquet de Privas.

Il a été retrouvé mort ce vendredi matin dans la cour de la caserne.

« Les premières constatations confirment la thèse du suicide », indique Pierre-Yves Michau, procureur de la République de l’Ardèche, qui s’est rendu sur les lieux.
Une cellule psychologique a été mise en place dans la caserne, selon le quotidien régional Le Dauphiné Libéré qui a révélé l’information.
En début de semaine, un gendarme de 38 ans avait mis fin à ses jours de la même manière dans une caserne de l’Oise.

Avec AFP

A voir également

Une étoile de plus pour cinq généraux de division

Cinq généraux de division auront bientôt une étoile de plus. En effet, le Conseil des …

2 Commentaires

  1. khristy

    Très triste,extrêmement rare chez les autres militaires.Il faut chercher et trouver les causes afin que ces drames ne se reproduisent plus.Condoléances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *