dimanche 23 avril 2017
Accueil / L'actualité PACA / Fusillade dans un lycée à Grasse : la gendarmerie fortement mobilisée

Fusillade dans un lycée à Grasse : la gendarmerie fortement mobilisée

Le PSIG de Saint-Paul de Vence a été engagé pour boucler le secteur de Grasse ( Photo d’illustration DC l’Essor )

La gendarmerie des Alpes-Maritimes s’est très fortement mobilisée lors de la fusillade survenue dans un lycée de Grasse le 16 mars. L’agresseur, un lycéen, a été mis en examen pour assassinat et a été écroué.

Le groupement précise sur sa page Facebook qu’il s’est immédiatement mis en alerte, et a activé son plan riposte attentat en  déployant  d’importants moyens pour venir en appui des unités déjà engagées à Grasse, situé en zone de Police Nationale.
Les brigades territoriales et les unités motorisées du secteur ont bouclé tous les accès autour de  la cité des parfums et concomitamment, les PSIG  de Cannes, Saint Paul, Grasse et Gilette ont été engagés aux côtés des gendarmes mobiles de l’escadron de Grasse.
Dans le même temps, trois hélicoptères des forces aériennes de la zone sud de la gendarmerie ont pris les airs de  Montpellier (Hérault)  Ajaccio, (Corse)  et du département voisin de Digne les Bains (Alpes-de-Haute-Provence) .
Les deux premiers ont ,dans un bel esprit de coopération, transporté  les équipes de l’antenne RAID de Nice et  le directeur inter-régional de la police judiciaire de Marseille.
Le troisième appareil, a, quant à lui, effectué les recherches en survol des lieux avec à son bord les gendarmes de la brigade de recherches de Grasse.

Enfin, c’est la gendarmerie qui a interpellé à Callian dans le Var un complice du tireur qui était recherché.

A voir également

L'affiche

Forum des métiers de la sécurité à Nantes le 26 avril

Vous êtes à la recherche d’un emploi, d’une carrière ? Vous êtes lycéen, étudiants ? Simplement curieux ? …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *