samedi 21 octobre 2017
Accueil / L'actualité Île-de-France / Eure : prison ferme pour les agresseurs du marchand de bois
La Gendarmerie, place de la République à Louviers (Photo S.D/L'Essor).
La Gendarmerie, place de la République à Louviers (Photo S.D/L'Essor).

Eure : prison ferme pour les agresseurs du marchand de bois

Le 14 juillet 2017 vers 8h30, un marchand de bois de chauffage de Glisolles  dans l’Eure se rend à Fains (27), après avoir été appelé pour une livraison.

Au lieu convenu pour le rendez-vous, il est accueilli par un individu qui lui demande de livrer le bois dans une allée herbeuse, entre des habitations. Une fois la livraison effectuée, l’individu invite le marchand de bois à le suivre au fond de l’allée. Soudainement, il lui asperge le visage avec un gaz lacrymogène. Alors que la victime parvient à repousser son agresseur, un second individu surgit et lui porte plusieurs coups à l’aide d’un pied de biche.

La victime parvient quand même à prendre la fuite avec sa camionnette. Les deux agresseurs  partent à leur tour, à bord d’une voiture.

Les investigations réalisées par les enquêteurs de la brigade territoriale de Pacy-sur-Eure, appuyés par la brigade de recherche de Louviers aboutissent à l’identification rapide de deux suspects, résidant à Freneuse dans les Yvelines.

Il s’agit d’un homme âgé de 20 ans, inconnu de la justice, et d’un homme âgé de 27 ans, connu notamment pour des vols à main armée avec arme à feu, des violences et outrages sur les forces de l’ordre.

Une opération judiciaire, réalisée le 19 juillet avec le concours du Psig de Louviers, du peloton de surveillance et de protection de la gendarmerie de Paluel, et de la compagnie de gendarmerie de Mantes-la-Jolie a permis d’interpeller les deux hommes dans les Yvelines.

Au cours des auditions, le plus jeune a reconnu sa participation aux faits, expliquant cette agression par l’intention de dérober de l’argent au livreur. Après 48 heures de garde à vue, le 21 juillet, les deux individus ont été présentés devant le parquet d’Evreux et jugés en comparution immédiate.

L’homme âgé de 27 ans a été condamné à 3 ans de détention dont 18 mois de sursis avec mise à l’épreuve, tandis que l’homme âgé de 20 ans a été condamné à 18 mois de détention dont 8 mois de sursis avec mise à l’épreuve.

Ayant tous deux fait l’objet d’un mandat de dépôt, ils ont été conduits en détention immédiatement après l’audience.

A voir également

Procès Merah : les gendarmes détectent un individu au comportement suspect

Un homme repéré pour comportement suspect aux abords du procès Merah et l’employé qui a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *