vendredi 21 juillet 2017
Accueil / L'actualité Auvergne Rhône-Alpes / Un deuxième cadavre découvert dans les gorges du Verdon

Un deuxième cadavre découvert dans les gorges du Verdon

Les gendarmes de Marseille ont déjoué un projet d'assassinat
Section de recherches ( Photo d’illustration DC )

Un corps, enveloppé dans un drap blanc et les poings liés, a été découvert vendredi dans les gorges du Verdon, a-t-on appris de sources proches de l’enquête qui soupçonnent un lien avec un double homicide avoué par deux frères de Haute-Loire.
Le cadavre a été découvert à Moustier-Sainte-Marie (Alpes-de-Haute-Provence) vendredi vers 17H00, selon ces sources. Le 18 février, le corps d’un quadragénaire, originaire de Haute-Loire et
lui aussi enroulé dans un drap, pieds et mains liés et portant de nombreuses plaies au visage, avait été découvert au bord du lac d’Esparron-de-Verdon, à une trentaine de kilomètres de là.
Quelques jours plus tard, les gendarmes de la section de recherches de Clermont-Ferrand interpellaient deux frères à leurs domiciles de Saint-Pal-de-Mons (Haute-Loire) et tous deux avouaient non seulement le meurtre du quadragénaire, mais aussi celui de son voisin et ami, dont le corps n’a jamais été retrouvé.
Le corps découvert vendredi pourrait donc être celui de la seconde victime, hypothèse qui devra être confirmée par une autopsie, selon les sources proches de l’enquête.
Les deux frères de 22 et 24 ans auraient agi par vengeance à la suite d’un vol à leur domicile, convaincus que les deux victimes étaient les auteurs du cambriolage et décidant de se faire justice eux-même.
Pour “brouiller les pistes” selon le procureur de la République de Clermont-Ferrand, ils auraient alors décidé de se débarrasser des corps dans les gorges du Verdon, une région qu’ils connaissaient depuis l’enfance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *