vendredi 21 juillet 2017
Accueil / Société / Défense / Le Conseil national des communes « Compagnon de la Libération » sera sous tutelle de la Défense

Le Conseil national des communes « Compagnon de la Libération » sera sous tutelle de la Défense

L'Ordre de la Libération comporte un seul grade.
L’Ordre de la Libération comporte un seul grade.

Le Conseil national des communes « Compagnon de la libération (CNC-CL), qui a succédé en 1999 au Conseil de l’ordre de la Libération, va passer sous la tutelle de la Défense, selon un décret présenté mercredi au Conseil des ministres.

La réforme de 1999 visait à redynamiser l’activité de l’établissement, alors que les Compagnons de la Libération s’éteignaient progressivement (actuellement ils ne sont plus que douze survivants, tous âgés d’au moins de 94 ans). La charge de la mémoire de l’Ordre de la Libération avait alors été confiée conjointement aux Compagnons survivants et aux cinq communes ayant reçu la croix de la Libération à titre civil (Nantes, Grenoble, Paris, Vassieux-en-Vercors et l’ile de Sein).
Aujourd’hui, il est apparu nécessaire au gouvernement d’améliorer le fonctionnement du CNC-CL. Les évolutions proposées visent à permettre la mise en œuvre du nouveau projet d’établissement pour promouvoir la transmission et l’ouverture à de nouveaux publics, tout en améliorant la gestion de l’établissement public. L’objectif recherché par le gouvernement est d’imposer le CNC-CL comme un acteur majeur dans les domaines de la mémoire et de l’histoire.

Une fonction de chancelier d’honneur créée

Le transfert de la tutelle du CNC-CL du ministre de la Justice au ministre de la Défense constitue la principale nouveauté de la réforme.
Par ailleurs, une fonction de chancelier d’honneur est instituée. Le chancelier d’honneur témoignera des actions héroïques des Compagnons de la Libération et sera chargé de conseiller le délégué national sur toute question relative à la mémoire de l’ordre de la Libération.
L’ordre de la Libération est dirigé par le son délégué national, le général de division (2S) Christian Baptiste nommé à ce poste il y a quatre mois.
Créé, il y a 76 ans par le général de Gaulle a compté 1.038 membres.
PMG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *