lundi 11 décembre 2017
Accueil / A la une / Christophe Delbard, képi la semaine, chanteur le week-end
Christophe Delbard (GM/L'Essor)
Christophe Delbard (GM/L'Essor)

Christophe Delbard, képi la semaine, chanteur le week-end

Adjudant-chef à la brigade de recherches d’Albi (Tarn), ce gendarme âgé de 51 ans vient de publier un clip pour les enfants disparus.

Elles s’appellent Estelle, Marion, ou Maelys. Ils s’appellent Lucas et Antoine… Depuis plusieurs mois pour les uns, plusieurs années pour les autres, ces enfants ont disparu laissant leur famille dans l’ignorance et le manque.

Leurs prénoms et leurs visages sont familiers des gendarmes puisque leurs portraits hantent toutes les casernes de France depuis trop longtemps. “C’est pour que personne ne les oublie et pour adresser un message de soutien à leur famille que j’ai écrit cette chanson”, explique le chanteur Christophe Delbard, adjudant-chef au sein de la brigade de recherches d’Albi (Tarn).

Ecrite voilà quelques temps, Pour te retrouver, a récemment été enrichie d’un clip posté sur YouTube par son auteur. “L’idée était de rappeler à tout le monde l’image de ces enfants et les numéros de téléphone mis en place pour tenter de faire progresser les enquêtes”, explique Christophe Delbard.

Bien qu’il n’a jamais travaillé sur la recherche d’enfants disparus –“une seule fois en fait quand j’étais en gendarmerie mobile”, précise-t-il- le thème de sa composition est intimement lié à sa profession.

“Je n’ai pas pensé à une personne en particulier en écrivant cette chanson. Mais, ça ne se commande pas, ce genre de choses se fait naturellement”, explique ce père de famille qui se produit régulièrement dans la région tarnaise avec son groupe Diapason où joue également l’une de ses filles, chanteuse professionnelle. “Je suis le seul amateur de la bande, les autres sont tous des pros”, détaille ce guitariste gaucher, venu à la six cordes après avoir débuté à la basse.

Concilier vie de gendarme et musique ne semble pas vraiment poser de problème à Christophe Delbard. “En BR, nous avons quasiment des horaires de bureau. Nous sommes six à Albi, ce qui veut dire que je ne travaille qu’un week-end sur six. On peut donc se produire le week-end avec le groupe. Ce sont des conditions plus confortables que les horaires de brigade”, concède l’adjudant-chef qui se produit une quinzaine de fois par an avec Diapason.

Son projet à court terme : mettre le titre Pour te retrouver en ligne sur une plateforme de téléchargement légale (Deezer, Spotify, Amazon). “Parce que grâce au Net, les messages d’espoir et de réconfort se propagent plus vite.”

Guillaume Mollaret

A voir également

Véhicule de la gendarmerie (Photo d'illustration/Essor).

Gard : un chasseur tué par balles et un autre noyé

Un chasseur de 47 ans a été tué par un autre chasseur samedi à Montaren-Saint-Médiers …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !