mardi 23 janvier 2018
Accueil / A la une / Aude Bono-Vandorme, une députée pour la Gendarmerie

Aude Bono-Vandorme, une députée pour la Gendarmerie

Elle s’appelle Aude Bono-Vandorme et a été élue en juin sous les couleurs d’En Marche! dans la première circonscription de l’Aisne. Retenez ce nom car cette députée va particulièrement s’intéresser à la Gendarmerie nationale au cours de ce quinquennat. L’Essor l’a rencontrée à l’occasion d’une journée d’information sur l’armée de Terre organisée au profit de la commission de la défense nationale et des forces armées, ce mardi 19 septembre. Membre de la commission de la défense de l’Assemblée nationale, elle a été désignée rapporteur pour avis sur le budget de la Gendarmerie dans le cadre du projet de loi de finances pour 2018.

« La Gendarmerie, c’est le premier acteur pour lutter contre la délinquance, relève-t-elle. Sur ma circonscription, essentiellement rurale, la Gendarmerie occupe une place prépondérante. »

La députée Aude Bono-Vandorme a été désignée rapporteur pour avis sur le budget de la Gendarmerie dans le cadre du projet de loi de finances pour 2018.
La députée Aude Bono-Vandorme a été désignée rapporteur pour avis sur le budget de la Gendarmerie dans le cadre du projet de loi de finances pour 2018.

Dans le cadre de son travail parlementaire, « dès le mois d’octobre, nous allons commencer à auditionner les responsables de la Gendarmerie sur leurs missions et les moyens dont ils disposent », explique-t-elle. Aude-Bono-Vandorme, 55 ans, est docteur en mécanique des fluides et diplômée de l’Ecole polytechnique féminine. Ingénieur dans l’automobile, puis professeur de mathématiques, de physique, ou encore de génie informatique, elle a également été enseignant-chercheur à l’école d’ingénieur EPF.

Gabriel THIERRY.

A voir également

Un gendarme du Centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N) (Crédit photo: GT/L'Essor).

Comment les gendarmes font face à une cybercriminalité toujours plus massive

Entre les forces de l’ordre spécialisées sur le numérique et leurs cousins des stupéfiants, il …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *