vendredi 24 novembre 2017
Accueil / A la une / Adieu aux armes du général Véchambre, inspecteur général des armées – Gendarmerie (vidéo)

Adieu aux armes du général Véchambre, inspecteur général des armées – Gendarmerie (vidéo)

Le général d’armée Jean-Régis Véchambre, inspecteur général des armées – Gendarmerie (Igag) a fait son adieu aux armes jeudi dans la cour du quartier des Célestins à Paris, caserne du régiment de cavalerie de la gendarmerie. Le général Véchambre, 60 ans, qui avait pris ses fonctions en septembre 2015, est remplacé par le général David Galtier, 59 ans, patron des gendarmes de la région Paca.

Lors de la cérémonie, le général d’armée Richard Lizurey, directeur général de la Gendarmerie nationale (DGGN) a rendu un hommage appuyé au général Véchambre qui quitte le service actif après quarante ans d’une carrière « exceptionnelle ».

« Soldat et gendarme, il a été toujours été un chef exigeant, à l’écoute, et juste avec une compréhension innée des exigences de la sécurité », a dit le DGGN, soulignant « sa contribution importante au développement des unités d’intervention » de l’Arme.

Saint cyrien, chuteur opérationnel, le général Véchambre qui a débuté  sa carrière à l’escadron parachutiste d’intervention de la gendarmerie nationale (EPIGN), a notamment commandé la compagnie de Tarbes, le groupement de Charente-Maritime, puis celui de la Gironde,  le Groupement de sécurité et d’intervention de la gendarmerie nationale (GSIGN).

Avant de rejoindre le ministère de la Défense comme Igag, le général Véchambre exerçait les fonctions de commandant la région de gendarmerie de Lorraine après avoir commandé la gendarmerie d’outre-mer. Pendant la cérémonie, Il a reçu la médaille de la Gendarmerie tout comme le professeur Jean-Noël Luc, 67 ans, de la Sorbonne, auteur de plusieurs ouvrages qui font autorité sur la Gendarmerie, a reçu la médaille de la Gendarmerie.

Le général d'armée Jean-Régis Véchambre, lors de ses adieux aux armes. Photo: Gabriel Thierry / L'Essor.
Le général d’armée Jean-Régis Véchambre, lors de ses adieux aux armes. Photo: Gabriel Thierry / L’Essor.

L’inspecteur général des armées – Gendarmerie est le seul autre gendarme au grade de général d’armée (cinq étoiles). Il relève directement du ministre de la Défense et remplit sous son autorité, au sein du collège des inspecteurs généraux des armées (Terre, Air, Marine, gendarmerie, etc…), des missions d’inspection, d’étude et d’enquêtes, d’information et de conseil stratégique.

Egalement médiateur militaire, l’Igag peut être saisi par tout militaire de la gendarmerie pour une question sur sa situation personnelle, sur les conditions d’exécution du service ou sur la vie en communauté. Par ailleurs dans le cadre de la préparation du travail d’avancement, il reçoit à leur demande tous les officiers le souhaitant.

Pierre-Marie GIRAUD.

A voir également

Comment la technologie transforme la sécurité intérieure

« Ce n’est plus Milipol, c’est Milidrones ! » Ce cri du cœur, c’est un gendarme, rencontré au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *