mardi 17 octobre 2017
Accueil / Opérationnel / 90 000 tablettes et smartphones pour les gendarmes et les policiers

90 000 tablettes et smartphones pour les gendarmes et les policiers

Le ministère de l’Intérieur a publié un appel d’offres le 30 mai 2016 visant la fourniture d’une « flotte de smartphones et tablettes avec ROM Google Android Open Source Project et prestations associées pour les besoins de la Sécurité Intérieure ».

Ce marché, d’un montant de 50 millions d’euros hors taxes, porte sur 90.000 tablettes et smartphones destinés aux gendarmes et aux policiers. Il comprend quatre lots dont la location de smartphones et tablettes tactiles, l’achat de dispositifs de stockage et de rechargement de ces terminaux mobiles, l’achat de boîtiers Bluetooth pour équiper les véhicules et l’achat d’une bibliothèque logicielle de lecture de bande MRZ (série de chiffres et de lettres en bas d’une pièce d’identité).

Cet appel d’offres est adossé à un cahier des charges bien précis. Les futurs smartphones de la Gendarmerie devront être au moins des smartphones de milieu de gamme. Ce seront des appareils dotés d’un écran minimum HD de 5 à 5,5 pouces et d’un poids maximal de 180 grammes. Ils seront obligatoirement équipés d’une carte micro SD, d’un appareil photo capable de lire les QR-CODE (ou flash codes) et disposer d’une autonomie de 8 heures en utilisation intensive (écran allumé et applications actives).

Les tablettes, d’un poids maximal de 600 grammes seront équipées d’un écran de 10 pouces. De même que les smartphones, elles devront obligatoirement disposer de cartes micro-SD et d’un appareil photo capable de lire les QR-CODE.

Le marché porté également sur la formation de techniciens pour la maintenance des appareils. Les formations doivent durer 5 jours au maximum afin de former et certifier des techniciens « aux processus et méthodes de réparation » des tablettes et smartphones concernés par l’appel d’offres.

Les candidats à cet appel d’offres ont jusqu’en septembre pour présenter leurs dossiers.

Nathalie DELEAU

———

Pour consulter l’appel d’offres, cliquez ici.

Sur le même sujet :

Vidéo – NeoGend : le gendarme de demain sera connecté

A voir également

Comment la Gendarmerie s’empare du numérique

Cet article a été publié initialement dans le numéro 510 de notre magazine d’octobre 2017, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *